L'Institut arménien des directeurs

Du 9 au 13 Avril 2018, le G2iA a organisé la visite en France de Khachatur TSOKOLAKYAN, directeur de l'Institut arménien des directeurs (AIOD), qui venait d'Arménie pour présenter le rôle et les activités de l'AIOD au service de la compétitivité des entreprises arméniennes.

AIOD (www.iod.am) est une organisation non gouvernementale établie en 2014. La mission de l'AIOD est de promouvoir le rôle d'administrateurs efficaces et de protéger leurs intérêts. Il vise à devenir un «leader intellectuel» dans le domaine de la gouvernance d'entreprise efficace qui servira le développement économique de l'Arménie et le bien-être de la société arménienne. L'AIOD compte actuellement 17 membres.

Les contacts établis en Arménie depuis plusieurs années entre le G2iA et les fondateurs de l’AIOD ont porté ce dernier à solliciter le groupement en France pour organiser des rencontres avec des associations francophones jumelles, afin d’établir en priorité un programme de formation, reprenant les meilleurs pratiques européennes en matière de gouvernance de grandes entreprises.

Ainsi, le 10 avril, le dîner mensuel du G2iA au Sénat était centré sur la présentation de AIOD par son directeur général. Pour lui, la priorité de l’AIOD est sans aucun doute la professionnalisation des administrateurs des grandes entreprises membres de l’association grâce à des programmes de formation.

Le 11 Avril, Armen Valian, ancien directeur du centre du G2iA en Arménie, accompagné Khatchatur TSOKOLAKYAN à Bruxelles pour un ensemble de rencontres :

  • nos amis de la BACC ( Chambre de commerce Belgo Arménienne), afin de  développer le réseau 
  • l’IOD Belgique, avec qui les échanges et contacts prometteurs ont été fondés
  • Mme Béatrice Richez Baum, directrice générale de ecoDa (the European Confederation of Directors Associations), fédération européenne des associations des directeurs d’entreprises, qui coordonne la politique de partenariat de l’UE avec les pays de voisinage.

Enfin, le 13 avril, une après midi de travail était organisée avec Madame Cécile Helme Guizon, déléguée générale l’IFA (Institut Français des Administrateurs) toujours dans le but de faire connaissance et identifier des axes de partenariats dans le domaine de la formation et / ou transfert de compétences en Arménie. 

Ces journées intenses ont donné lieu à plusieurs pistes, tant au niveau France qu’au niveau Européen, et Khatchatur TSOKOLAKYAN est reparti présenter plusieurs pistes à son propre conseil d’administration qui sans aucun doute donneront lieu à la précision d’un programme de formation sur lequel nous aurons bien sûr l’occasion de revenir. 

Merci à tous les membres du G2iA qui ont contribué au succès de cette visite de haut niveau, par leur disponibilité et leur professionnalisme, qui montre qu’avec un temps marginal de chacun, bien organisé, il est possible de grandement contribuer au développement économique de l’Arménie.