6000 ans de tradition viticole

La conférence 6000 ans de tradition viticole en Arménie fait le plein à la mairie du neuf

Le 6 décembre dernier, le G2iA et la Fondation du vin de l’Arménie ont organisé avec le soutien de la mairie du 9e arrondissement et l’ambassade d’Arménie, une conférence sur 6000 ans d’histoire et de tradition vin viticole en Arménie.

Après le mot de bienvenue du premier adjoint au maire, Alexis Govciyan, et Son excellence Mme Hasmik Tolmajian, la conférence a permis de découvrir les exposés de Mme Nazenie Garibian, vice ministre de la culture de la république d’Arménie. Passionnée d’histoire du vin, la vice ministre a mis en perspective la renaissance actuelle de la viticulture dans le pays sur une histoire de 6 000 ans. Ensuite, Mme Zara Muradyan, directrice de la fondation du vin en Arménie et Anahit Davtyan sa représentante en France, ont exposé les chiffres et le contexte économique de la viticulture en Arménie avec la priorité économique et l’importance de la communication pour l’image du pays. Enfin André Deyrieux, consultant en stratégie oeunotouristique, dirigeant de la plate forme de services wine & tourisme consulting est intervenu pour exposer tous les atouts pour développer l’attractivité de l’Arménie dans ce secteur.

Parmi près de 200 participants, Mme Burkli maire du 9e arrondissement, M Sylvain Maillard député de la 1e circonscription de Paris, ont découvert auprès de quelques autres personnalités cette richesse historique en pleine renaissance en Arménie, avec le soutien actif du gouvernement.

La politique de promotion, dont la fondation du vin d’Arménie en est l’instrument en liaison avec les producteurs, vise dans les prochaines années à faire une place visible pour l’Arménie dans la carte des vins et des destinations oenotouristiques du monde. Les richesses archéologiques, la tradition et la symbolique chrétienne du vin, les sites au pied du mont Ararat, les cépages endémiques donnant une identité gustative totalement spécifique aux productions locales sont autant d’atouts et arguments à travailler pour réaliser rapidement cette ambition.

Un grand merci à la mairie du 9e arrondissement pour l’organisation de cette conférence qui était une première en France à cette échelle, ainsi que la fondation du vin d’arménie et l’ensemble des producteurs qui avaient fourni les vins à déguster après la conférence. Ariats, Karas, Tus, Old Bridge, Voskevaz, Van Ardi, Noya Tapan, Armas, sont des noms de productions que la fondation des vins avait emmené avec elle spécialement d’Arménie pour la soirée et que nous espérons voir bientôt intégralement importés.

En effet, seules 2 de ces productions sont actuellement importées en france, et nombre de participants souhaitaient savoir ou pouvaient s’acheter ces vins. La prochaine étape vise évidemment à apporter une réponse pratique à cette question.