26 novembre, dîner avec Daniel Bilalian

En 1942, les nazis, ouvrent en Ukraine, près de la frontière Polonaise, un camp disciplinaire destiné à briser à tout jamais les prisonniers de guerre français récidivistes de l’évasion. Qualifié par Winston Churchill d’enfer, le camp de Rawa Ruska aura vu passer plus de 15 000 prisonniers mais n’aura pas pu venir a bout de tous qui ne cèdent rien, malgré les exécutions, épuisement, les maladies ou la dysenterie. Ils enterrent dignement leurs morts, celèbrent avec panache le 14 juillet et affrontent sans peur la menace des mitrailleuses.

 

Plus de 70 ans après la libération, les descendants des survivants de ce camp continuent à cultiver la mémoire de leurs parents ou grand parents dans le cadre de l ‘association « ceux de Rawa Ruska et leurs descendants ».

A travers son travail de journaliste, Daniel Bilalian avait largement contribué à ce devoir de mémoire qui aujourd’hui intéresse des historiens, pour documenter une page sombre de l’histoire Européenne.

 

La conférence sera l’occasion de rappeler cette page et de faire le point sur les travaux en cours avec les descendants de ces prisonniers . . . et montrer à l’occasion de la réédition de ce livre, l’importance du devoir de mémoire dans une période de perte et de recherche de repères.

Elle sera animée par Bruno Chauvel, petit fils d’un survivant du camp de Rawa Ruska et trésorier du G2IA et Daniel Bilalian, journaliste et présentateur de télévision Français, Daniel Bilalian fut, durant onze ans (de 2005 à 2016) le directeur des sports de France Télévisions.

 

Restaurant Le Petit Marguery - Rive droite, 64 avenue des Ternes, 75017 Paris le 26 novembre 2019 à 18h00

Inscrivez-vous avant le 20 novembre avec le formulaire ci-dessous ... puis procédez au règlement du dîner (40 euros pour les membres, 50 euros non-membres) en carte bancaire.

 

Propulsé par HelloAsso